1969

Lamborghini Miura P400 S

Numéro de châssis : 4155
Moteur : moteur V-12 d’origine, transmission d’origine et matching numbers

1965

Iso Grifo A3/C

Numéro de châssis : B-0216
Couleur : vert pomme (Mela Verde)  – Km : 22699

1963

Ferrari 250 GT / Lusso

Numéro du châssis et du moteur: 4735 GT
Couleur : Pino verde avec intérieur beige

1961

Jaguar Type E 3.8L Cabriolet série I

Numéro de série : 875232
Numéro du moteur : R 1357-9

1968

Land Rover Series II A 4x4

Numéro de châssis : 32300558D – Moteur : moteur diesel 2286 cm3 de 62 CV
Boîtier de vitesses manuelles – Couleur : blanc et bleu-vert clair

1975

Land Rover Serie III

Date de construction : 1975
Numéro de série : 90422383A/78 Moteur : 4 cylindres en ligne

1981

Ducati 900 SS

Numéro du châssis : 091260
Numéro du moteur : 093816

1957

Fiat 600 Multipla

Numéro de châssis : 100 108 008524
Couleur : bleue et ivoire

1972

Fiat 500L

Numéro de châssis : 6086164
Couleur : jaune

1963

Bentley S3 Continental

Numéro du châssis : B 236 CN
Numéro du moteur : BCN 118

1954

Porsche 356 Pré-A 1600 Speedster

Numéro de châssis : 80058 – Moteur : 1600 cm3
Couleur : gris foncé – intérieur couleur tabac

1963

Ferrari 250 GT / Lusso

tmp-ferrari-bg-5

Précieuse noblesse

Fidèle à la tradition de l’époque, la carrosserie de la Ferrari 250 GT/L fut dessinée par Pininfarina et construite par Scaglietti. La voiture est présentée pour la première fois au Salon de Paris en octobre 1962 et la production débutera en 1963. On compte en tout 351 exemplaires construits dont une vingtaine en conduite à droite.

Mariant parfaitement la sobre agressivité héritée des Ferrari de compétition avec l’élégance certaine de ses lignes de carrosserie et de son intérieur luxueux, cette voiture est l’un des purs chefs d’œuvre de la marque. Ce modèle fait partie de la lignée des 250 GT version route et version luxe (Lusso).

Voir la galerie photo
0 / 14

La GT/L dispose d’un habitacle spacieux, notamment grâce à un moteur avancé de quelques centimètres sur le train avant.

Au niveau mécanique, on retrouve un moteur V12 « Colombo » qui développe une puissance de 240 CV pour un poids de 1300 kg, lui permettant d’atteindre 240 km/h en pointe. Cette prouesse fait d’elle la voiture de tourisme la plus rapide de l’époque.

Cette voiture remporta un succès immédiat dans le monde de l’automobile et reste aujourd’hui, sans doute, la plus intemporelle des Ferrari.

Fiche technique

  • Date de construction : 1963
  • Numéro du châssis et du moteur : 4735 GT
  • Couleur : Pino verde avec intérieur beige
  • C’est la 84ème voiture construite sur 351 exemplaires
  • La couleur de carrosserie et l’intérieur en cuir sont d’origine
tmp-ferrari-bg-6

Ce modèle portant le numéro de chassis et moteur 4735 GT a été vendu neuf en 1963 au concessionnaire suisse Auto Decker. La voiture restera par la suite en Europe et appartiendra pendant 20 ans à un collectionneur renommé : Eric Traber. En 2004, la voiture sera vendue à un propriétaire en Californie, où elle subira une rénovation complète de son moteur par un spécialiste de la marque, Patrick Ottis. La voiture reviendra en Europe en 2011. L’année dernière, cette Ferrari a participé à la fameuse course Ennstal Classic en Autriche.

Cette voiture possède de nombreuses factures de rénovation au fil des années. Son certificat « Ferrari Classiche » est actuellement en attente.

Ce modèle bénéficie d’un état d’origine aussi fidèle et intègre que possible. Elle offre également une mécanique irréprochable.

Documents & archives

Voir la galerie photo
0 / 2

anecdotes

Vous aimez la Ferrari Lusso ? Vous n’êtes pas le seul. Steve Mc Queen aussi avait un faible pour cette voiture. La preuve en photos. On retrouve même la Ferrari dans un de ces films « Tower Heist »